La Société Mycologique de Roumanie est une société scientifique, non-gouvernementale, non-patrimoniale et vise de promouvoir la recherche scientifique dans le domaine mycologique et de vulgariser les connaissances sur les champignons. La société a reçu la personnalité juridique le 17 décembre 1990, par ordonnance du Tribunal de Première Instance de Iași et fonctionne dans le cadre legislatif de la Roumanie sur la base des signatures des membres fondateurs.

Les démarches pour le fonctionnement en conditions légales de cette société ont été rendus par Mihai Toma, professeur à l'Université Agronomique et de Médecine Vétérinaire "Ion Ionescu de la Brad" de Iași. Ses préoccupations dans le domaine de la taxonomie et de l’écologie des macromycetes lui ont permis de maintenir des relations de colaboration avec les spécialistes de l’Europe et d’autres continents et de se familiariser avec l’activité des autres sociétés etrangeres.

En 1988 une première réunion des mycologues de Roumanie a eu lieu. C’est à ce moment-là que les specialistes roumains ont établi d’organiser une société mycologique selon le modèle français. Les nombreux échanges d'expérience avec des spécialistes internationaux ont permis au proffeseur Mihai Toma d’apporter son soutien pour cette démarche.

Pendant la période 1995 - 2007, le Professeur dr. Mihai Mititiuc a été le président de la société. Chaque année des congrès nationaux et des colloques avec participation internationale ont été organisés. Des sorties sur le terrain ont été réalisés aussi (Bacặu - Slặnic-Moldova, Vatra Dornei- Topliṭa - Miercurea Ciuc). Dans differents villes, des expositions avec des champignons frais ont été réalisés pour le grand public. La thèmatique des colloques a été variée, les principales sujets étant axées sur l'étude de la biodiversité des champignons du point de vue taxonomique, physiologique, écologique, toxicologique, etc., pour pouvoir exploiter d’une maniere rationnelle les champignons. Parmi les thèmes traités durant les conférences ont peux mentionner aussi l’utilisation des champignons dans: l'activité de humaine, dans l’industrie alimentaire, dans médecine et santé, dans la culture de champignons comestibles, dans biodétérioration, dans la protection des végétaux, dans l’agriculture et la sylviculture etc.

L’an 1995 est un très important épisode dans l’évolution de la Société Mycologique de Roumanie, marqué par la visite des trois mycologues français: Pierre Roux, Didier Borgarino et François Cadène, qui ont soutenu, en honneur du Professeur Mihai Toma, la réorganisation de la société.

La rencontre a eu lieu à Iaşi, au mois de septembre 1995, par l’initiative de Madame le Professeur Doina Liana Toma, l’épouse du fondateur de la Société. Les mycologues français ont soutenu des conférences à l’Université Agronomique et ont participé à l’organisation des applications mycologiques et également d’une exposition des champignons qui a eu lieu au Jardin Botanique.

Ὰ cette occasion, le pharmacien Pierre Roux a initié un projet de formation des jeunes mycologues roumains et de la République de Moldavie. Dans ce but, il a financé, avec ses collaborateurs, des mobilités des ces mycologues dans des différents régions de la France (le Massif Central Français, le Parque Naturel Régional Vercors, le Parque Naturel Régional Luberon, le Conservatoire Botanique National Méditerranéen de Porquerolles, le Massif Maures etc.) et également leurs participation aux différents manifestations scientifiques organisé à: Chaise Dieu, Nice, Colle sur Loup, Belfort, Annot, Sainte-Bonnet-le-Froid, Chamonix, Entrevaux, Bedarieux et Ѐstables, pendant 1996 et 2010. Il a aussi fait don des livres, des traités, des déterminateurs, des revues mycologiques et a offert des consultations de spécialité.

En 1997, Pierre Roux, dans sa qualité d’ambassadeur de l’amitié entre les deux sociétés, a conduit un groupe de 25 mycologues français, parmi lesquelles on note la présence du Président du Groupe Mycologique Sigolénois, Dr. Alain Charret, du très connu myco-toxicologue, Dr. Lucien Giacomoni, du Didier Borgarino, du François Cadène et du Robert Henri, qui ont tous participé au IX-éme édition du Symposium National de Mycologie, organisé a Vatra-Dornei.

Ὰ cette occasion, du 28 aout au 1 septembre des conférences et applications mycologiques ont été organisés, la plus grande exposition avec des champignons comestibles et toxiques étant mise en œuvre. Un nombre de 475 espèces des différents écosystèmes de la Dépression des Dornes, des Montagnes Cặlimani et du Massif Rarău ont été exposé.

On peut mentionner également la contribution des membres de la société dans le domaine de la mycologie et la phytopathologie mycologique, tant par les matériaux anniversaires ou commémoratives, mais surtout par la publication de livres, des cours universitaires, des brochures, des pliants, matériaux d'information et d'enseignement spécialisé, imprimés ou en format électronique. Quelques publications ont reçu le prix de l'Académie Roumaine.

Des échanges d'expérience ont été organisés avec des mycologues de la France, de la République Tchèque, de la Bulgarie, de l'Allemagne, de l'Italie, de l’Angleterre, de la Pologne, de la Norvège, de la Suède, de l’Ukraine, de la République Moldavie et de l’Hongrie. Des représentants de la société ont participé à des réunions à l'étranger pour célébrer la Centenaire de la Société Britannique de Mycologie (Sheffield, 1996), le Congrès de Société Mycologique de France (Belfort 1998) et le Congrès Européenne de Mycologie (Katsiveli, 2003; Sankt Petersburg, 2007; Halkidiki, 2011). Depuis 1996, la société fait partie du Conseil de l'Europe pour la Conservation Fongique et comence de 2003 d’Association Européenne de Mycologie.

Certains projets entrepris par les membres de la société ont été réalisés avec l'aide des financements étrangers (Programme PHARE) et aussi avec la participation des étudiants passionés par la connaissance des champignons.

De 2007 au 2014, le Maître de Conférences Margareta Grudnicki a étée présidente de la société.

En octobre 2014 l'Assemblée Générale a élu, par vote, le Professeur Cătălin Tănase comme président de la société.

En avril 2015, le président de la Société arabe pour la Conservation Fongique, professeur Ahmed Abdel-Azeem de l'Université Canal-Suez (Ismailia, Égypte) a effectué un stage dans le cadre d'un échange d'expérience à l'Université „Alexandru Ioan Cuza” de Iasi. Le 8 avril, le professeur Abdel-Azeem, en collaboration avec la Société Mycologique de la Roumanie et Jardin Botanique "Anastasie Fatu" de Iași, a organisé un workshop sur la conservation des champignons.

Le 29 avril 2015, la Société Arabe pour la Préservation des Champignons et la Société Mycologique de la Roumanie ont signé un protocole de coopération pour la coopération entre les deux organisations et de mener des activités conjointes.

 

 

Réunions et colloques organisés par la Société Mycologique de Roumanie

 

Année Ville Période Département
1988 Iași 15-16 septembre Iași
1989 Toplița 10-11 septembre Harghita
1990 Cluj-Napoca 18-19 septembre Cluj
1991 Sinaia 27-29 septembre Prahova
1992 Sibiu 4-6 septembre Sibiu
1994 Sighetul Marmației 26-28 août Maramureș
1995 Iași 5-6 octombre Iași
1996 Lozova, Republica Moldova 19-20 septembre Lozova
1997 Vatra Dornei 28 août - 1 septembre Suceava
1998 Cluj-Napoca 11-13 septembre Cluj
1999 Bacău – Slănic Moldova 26-29 août Bacău
2000 Rădăuți 23-26 août Suceava
2001 Toplița – Miercurea Ciuc 03-05 août Harghita
2002 Tîrgu Neamț 02-05 septembre Neamț
2003 Cluj-Napoca 04-06 septembre Cluj
2004 Sinaia 25-29 août Prahova
2005 Suceava 25-29 août Suceava
2006 Sibiu 07-10 septembre Sibiu
2007 Bacău 30 août - septembre Bacău
2008 Iași 09-13 septembre Iași
2009 Cluj-Napoca 02-04 septembre Cluj
2010 Craiova 19-21 novembre Dolj
2011 Iași 22-24 septembre Iași
2012 București 03 novembre București
2014 Bacău 16-17 octombre Bacău
2015 Fărcașa 25-29 août Neamț
2016 Rânca 18-21 août Gorj